Le mécanisme de la réincarnation dans l'Hindouisme

Publié le par Le monde paranormal

http://files.myopera.com/sharycea/blog/223423_reincarnation3.jpg

Pour les hindous, le corps n'est qu'une enveloppe matérielle temporaire. Lorsque survient le moment de quitter la vie, l'âme ou l’
âtman, sort du corps et peut enfin atteindre la libération ou mokshâ. Cependant, si son karma a accumulé le fruit de trop d'actes négatifs (les mauvaises actions), l'âtman s'incarne dans un nouveau corps sur une planète comme la Terre (ou inférieure qui compose l'enfer), afin d'y subir le poids de ses mauvaises actions. Si son karma est positif, il ira vivre comme un dieu ou deva, sur l'une des planètes célestes (supérieures à la terre, ou paradis). Une fois son karma épuisé, l'âme retournera sur terre dans un autre corps au sein d'une caste (jugement sur les qualités de la personne au travail). Ce cycle est appelé samsâra. Pour briser ce cycle perpétuel, l'hindou doit vivre de manière à ce que son karma ne soit ni négatif, ni positif, selon ce verset de la Bhagavad-Gîtâ(II.10) :

« Ni les vivants, ni les morts et ni les divinités, le sage ne pleure ou pardonne. » Le 
yoga lui enseigne le moyen de parvenir à ce résultat, l'hindou ayant le loisir de choisir la méthode qui lui convient le mieux en fonction des écoles de philosophie indienne. Aujourd'hui, le croyant hindou, puisqu'il vit dans une époque matérialiste ou kaliyuga, préfère choisir la voie du Bhakti yoga ou de la dévotion...

Publié dans Réincarnation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article