Les résultats du protocole Ganzfeld

Publié le par Le monde paranormal

http://www.timboucher.com/journal/wp-content/uploads/2009/01/ganzfeld.jpg

Au fil des années, et des critiques (notamment de sceptiques, comme Ray Hyman), le protocole a été amélioré et automatisé en vue d’éviter toute fuite sensorielle éventuelle. Les résultats du Ganzfeld sont cependant encore sujet à controverse aujourd’hui car :

-  Suite aux critiques de Ray Hyman (un psychologue sceptique membre du Committee for Skeptical Inquiry), le protocole a été affiné afin d’éviter des biais potentiels. Il a été reproduit par plusieurs laboratoires et les résultats sont jugés très significatifs par les parapsychologues (on obtenait alors, en moyenne, une réussite de 33,2 % au lieu des 25 % attendus, soit 1 million de milliards de chance contre 1 que ce résultat soit dû au hasard pour les 762 sessions réalisées).

-  De nouvelles expériences ont ensuite été faites en modifiant le protocole initial. Dans certains cas, elles n’ont pas conduit à des statistiques significatives. Les résultats des méta-analyses (des analyses statistiques qui rassemblent un grand nombre de recherches) du Ganzfeld ont donc chuté.

Des Ganzfelds selon la charte d’origine ont été reproduits et ont donné lieu à nouveau des résultats significatifs menant par là même à de nouvelles meta-analyses significatives. Cependant, le problème de la sélection des données pour réaliser les méta-analyses subsiste comme le souligne les récentes controverses à ce sujet.

Près de 130 Ganzfeld ont été réalisés et, chaque année, environ cinq sont conduits dans des laboratoires de parapsychologie, notamment à l’université d’Édimbourg, dans le but de faire varier différents paramètres comme la nature des cibles, l’influence du feedback, la présence d’un agent, etc.

Publié dans Parapsychologie

Commenter cet article