Commémoration des morts : funérailles.

Publié le par Le monde paranormal

http://www.exarchat.org/IMG/jpg/Funerailles_Pachom_3.jpg

Les Esprits sont sensibles au souvenir de ceux qu'ils ont aimé sur Terre, et b
eaucoup plus que vous ne pouvez le croire ; ce souvenir ajoute à leur bonheur s'ils sont heureux ; et s'ils sont malheureux, il est pour eux un adoucissement.
Les Esprits viennent à l'appel de la pensée ce jour-là comme les autres jours.
La visite au tombeau est une manière de manifester qu'on pense à l'Esprit absent : c'est l'image. C'est la prière qui sanctifie l'acte du souvenir ; peu importe le lieu, si elle est dite par le coeur. 

Quand l'Esprit est arrivé déjà à un certain degré de perfection, il n'a plus de vanité terrestre et comprend la futilité de toutes ces choses ; mais sache bien souvent il y a des Esprits qui, au premier moment de leur mort matérielle, goûtent un grand plaisir des honneurs qu'on leur rend, ou un ennui du délaissement de leur enveloppe ; car ils conservent encore quelques-uns des préjugés d'ici-bas.

Très souvent l'Esprit assiste à ses propres funéraille, mais quelquefois il ne se rend pas compte de ce qui s'y passe, s'il est encore dans le trouble. 

L'Esprit assiste presque toujours aux réunions des héritiers, Dieu le veut pour sa propre instruction et le châtiment des coupables ; c'est là qu'il juge ce que valaient leurs protestations ; pour lui tous les sentiments sont à découvert, et la déception qu'il éprouve en voyant la rapacité de ceux qui se partagent ses dépouilles l'éclaire sur leurs sentiments ; mais leur tour viendra.   

Publié dans Corps et Esprit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article