L'effet Kirlian

Publié le par Le monde paranormal


Tout objet vivant soumis a une décharge a haute fréquence produit de telles images.
Mais avec des intensités différentes. Alors que ses travaux commençaient a lui apporter une certaine notoriété, Kirlian voulait toujours impressionner ses visiteurs.


Un jour, pour une personnalité de marque, il peaufine sa démonstration. Pourtant, rien de très net ne se produit. L'ingénieur démonte sa machine, refait des essais. En vain.
Avec Valentina, sa femme, l'image est par contre d'une extrême netteté. Kirlian est perplexe.
Le lendemain, il croit avoir trouve : la veille, il couvait une grippe particulièrement forte. La photographie le " savait " avant lui. Une nouvelle piste s'offrait à ses recherches :
Peut-être serait-il possible de prévoir, grâce a l'effet produit par la photographie a haute tension, les maladies d'un sujet.

La photographie Kirlian est le résultat d'un cliché pris par exposition à un champ de haute fréquence. Sur une plaque conductrice, qui fait électrode, on pose l'émulsion photographique, gélatine au-dessus, puis l'objet, relié à un fil électrique (masse).
On met le contact, selon un temps qui varie en fonction de la sensibilité de l'émulsion photographique et on développe. Ces appareils présentent plusieurs dangers : le premier est que si l'on arrivait à diagnostiquer une maladie à son début, humoristiquement, il n'y aura plus besoin de livres ; le second, l'appareil doit bien être çoncu pour éviter tout accident ; le troisième, il fait dépenser de l'argent à ceux qui n'en ont pas l'utilité.


Cela vaut quelques deux cent à trois cent dollars aux Etats Unis.

Publié dans L'aura

Commenter cet article